Vous êtes vous déjà demandé comment les résidents

de certains quartiers peuvent se sentir face à vague

d’embourgeoisement de leurs quartiers ?

PHOTO EN PLEINE GRANDEUR

Photo prise au coin des
rues Masson et Papineau

Voleurs de quartiers.

Vous venez voler nos quartiers avec vos condos issus de la copulation de ces spéculateurs avec cette Vipère de la Rentabilité RAPIDE.

Vous assassinez l’âme de nos quartiers avec vos condos.

Oui je sais vous allez cracher comme par réflexe que vous avez acheté vos condos en toute légalité.

Mais tout comme moi vous serez d’accord pour dire que les mots « LÉGALITÉ » et « MORALITÉ » n’ont pas le même sens, la même définition.

Et oui un acte peut-être légal, et être pourtant immoral !

Vous entrez en envahisseurs dans nos quartiers encourageant par le fait même cette spéculation faisant en sorte qu’il y a de moins en moins de logements locatif où les citoyens d’origines peuvent se trouver un toit à se mettre sur leur tête.

Les forçant à s’expatrier vers d’autres quartiers moins nantis et moins centraux, donc avec moins de services à proximité.

Et tout ca juste pour votre petit confort !

Oui juste pour satisfaire le confort d’envahisseurs.

Oui juste pour vous permettre d’arborer votre sourire signe d’individualisme !

Effectivement construire son confort en écrasant le moins nanti que soi, c’est disons bas !

Ne vous inquiétez pas j’entend trop bien hélas votre plaidoyer :

« J’ai acquis ce condo par ce que moi, moi ,moi et moi et surtout moi, moi car moi moi moi sans oublier moi moi et moi ! »

Oui c’est ce qui semble ressortir de votre discours lorsqu’on lit entre les mots, lorsqu’on lit entre les maux !

Dites-moi avez-vous au moins conscience du mal que vous causé à la gloire de votre confort, de votre individualisme ?

 Ou si votre esprit est trop absorbé par votre nombril, votre égos ?

Oui tel des termites vous envahissez et détruisez le droit des moins nantis à vivre décemment et celà au nom de votre individualisme, de votre petit MOI .

Je vais vous dire, eux aussi ont droit de vivre et non pas survivre !

Eux aussi ont droit au bonheur !

Eux aussi ont droit au respect !