Résumé de l’épisode précédent : au XVIIème siècle, le jeune Commandant Mouche traverse l’Atlantique Nord à bord du Trois Mâts « Tante Germaine ». Au cours de l’aventure, il découvre une bouteille flottant dans l’eau. Cette bouteille contient un mystérieux parchemin où sont inscrites quelques lettres dans une langue inconnue.

Son équipage hétéroclite parviendra-t-il à déchiffrer  le message et à mener M. Mouche vers son destin ? 

======================================================

C’est la cuisinière qui plancha la première sur le manuscrit. Elle avait tout lu Françoise Bernard et détenait des remèdes secrets permettant de lutter efficacement contre le scorbut, la scarlatine, la malaria et la perte des cheveux. Malheureusement, la vigie sonna l’heure de l’apéro et elle séchait encore… Alors, on convoqua derechef le contrôleur de gestion temporelle (un homme très brave et pudique) qui se précipita dans la cabine, les bras chargés de toutes les cartes maritimes et sudokus non encore élucidés.

Le Commandant supposait que le message avait pu dériver pendant plusieurs semaines, poussé par le courant du Labrador. Depuis quelques jours, il devenait difficile d’éviter les icebergs qui frôlaient de plus en plus fréquemment le navire. Mr Mouche scrutait sans cesse l’horizon. Soudain, sa longue vue Vanguard High Plains 560, 6 cylindres en V, tomba sur une scène hallucinante.

Il cria « Mère !!! Mère !!! ».