« En ce jour de rentrée des classes, il flotte dans les couloirs une odeur de renfermé : celle de la